J'étais mouillé, j'avais le frisson, je m'acheminai vers mon laboratoire, C'était, comme je l'ai dit, une ancienne chapelle . je cherchai des yeux . pourquoi cherchaije . cela, je n'en sais rien. Je cherchai des yeux s'ilVII ALBERT. 64Page 68 Les mille et un fantomesrestait à la muraille, ou sur ce qui avait été l'autel, quelque signe de culte . la muraille était nue, l'autel était ras. sac vanessa bruno pas cher A la place où était autrefois le tabernacle, c'estàdire Dieu, c'estàdire la vie, il y avait un crâne dépouillé de sa chair et de ses cheveux, c'estàdire la mort, c'estàdire le néant. J'allumai ma chandelle . je la posai sur ma table à expériences, toute chargée de ces outils de forme étrange que j'avais inventés moimême, et je m'assis, rêvant à quoi . à cette pauvre reine que j'avais vue si belle, si heureuse, si aimée . qui, la veille, poursuivie des imprécations de tout un peuple, avait été conduite en charrette à l'échafaud, et qui, à cette heure, la tête séparée du corps, dormait dans la bière des pauvres, elle qui avait dormi sous les lambris dorés des Tuileries, de Versailles et de SaintCloud. Pendant que je m'abîmais dans ces sombres réflexions, la pluie redoublait, le vent passait en larges rafales, jetant sa plainte lugubre parmi les branches des arbres, parmi les tiges des herbes qu'il faisait frissonner. A ce bruit se mêla bientôt comme un roulement de tonnerre lugubre . imitation vanessa bruno seulement ce tonnerre, au lieu de gronder dans les nues, bondissait sur le sol, qu'il faisait trembler. C'était le roulement du rouge tombereau, qui revenait de la place de la Révolution, et qui entrait à Clamart. La porte de la petite chapelle s'ouvrit, et deux hommes ruisselait d'eau entrèrent portant un sac. L'un était ce même Legros que j'avais visité en prison, l'autre était un fossoyeur. Tenez, monsieur Ledru, me dit le valet du bourreau, voilà votre affaire . vous n'avez pas besoin de vous presser ce soir . nous vous laissons tout le bataclan . imitation sac vanessa bruno demain, on les enterrera . il fera jour . ils ne s'enrhumeront pas pour avoir passé une nuit à l'air. Et, avec un rire hideux, ces deux stipendiés de la mort posèrent leur sac dans l'angle, près de l'ancien autel à ma gauche devant moi. Puis ils sortirent sans refermer la porte, qui se mit à battre contre son chambranle, laissant passer des bouffées de vent qui faisaient vaciller la flamme de ma chandelle, qui montait pâle, et pour ainsi dire mourante, le long de sa mèche noircie, Je les entendis dételer le cheval, fermer le cimetière et partir, laissant le tombereau plein de cadavres.VII ALBERT.65Page 69 Les mille et un fantomesJ'avais eu grande envie de m'en aller avec eux .